Objectifs & bénéfices

Relâcher et corriger les tensions musculaires, c’est le but de cette technique de rééducation posturale.

En tentant de corriger une déformation, Françoise Mézières découvrit qu’elle s’était déplacée ailleurs dans le corps, « comme un anneau sur une tringle à rideaux ». C’était en 1947. Elle en tira un principe-clé : les muscles sont solidaires et reliés entre eux. Or, ils subissent des excès de tension et de raccourcissement répétés qui modifient la stature.

Ainsi, une entorse mal soignée peut entraîner une réaction en chaîne : une marche asymétrique, la bascule du bassin et, pour finir, un mal de dos!

Pour se défendre, le corps va s’adapter afin de compenser la déformation et réduire la douleur. L’objectif consiste à remonter la chaîne des compensations pour en débusquer la cause primaire.

QUELLE DIFFÉRENCE PAR RAPPORT À LA RÉÉDUCATION CLASSIQUE?

A l’inverse de la kinésithérapie traditionnelle, la méthode Mézières est un travail sur le corps dans sa globalité, un travail individualisé qui dépend de la personnalité, de l’attitude et des réactions corporelles de chacun.

On compte cinq cents praticiens, kinésithérapeutes diplômés ayant reçu la formation Mézières.

A qui s’adresse-t-elle?

Toute personne souffrant de mal de dos, de stress intense, de certains troubles respiratoires ou articulaires peut être soulagée par cette méthode, sauf en cas de problèmes spécifiques comme des états infectieux ou des troubles psychiques graves.

Cette technique nécessite la participation active du patient. Elle s’applique donc difficilement aux enfants.

Comment se déroule la première séance?

Vous aurez à répondre à un questionnaire de santé exhaustif et vous subirez un examen morphologique minutieux.

Debout, dans certaines postures, immobile ou en déplacement, le « mézièriste » observe votre mode de fonctionnement et évalue votre attitude.

« Cette photographie de l’instant permet de déceler les déséquilibres et les compensations du corps », note Jacques Patté.
On travaille debout, assis ou allongé. Le kiné procède par palpations, étirements et massages pour gommer les raideurs. Les muscle retrouvent leur tonicité et leur souplesse naturelles. A ce travail physique, s’ajoutent des exercices de respiration pour libérer le diaphragme et un dialogue constant sur votre ressenti.
Vous reprenez conscience de votre corps.

Et les suivantes

Les séances suivantes sont consacrées à trouver l’origine des déviations. Le kiné vous fait tenir des positions dans lesquelles le corps est corrigé de tout dysfonctionnement. Maintenues un moment, ces bonnes postures s’inscrivent dans la mémoire du corps qui, libéré, retrouve son équilibre. Les douleurs s’estompent.

Combien ca coute?

Même si la durée du traitement dépend de la pathologie, comptez environ une dizaine de séances pour ressentir un mieux être.
A noter : l’efficacité de la méthode est liée à la régularité des séances. L’idéal : une fois par semaine.

Le prix : entre 45 et 65 € la séance d’une heure, en partie remboursée par la Sécurité Sociale

Concrètement, les objectifs de la Méthode Mézières sont les suivants :

 > Soigner le corps comme une unité fonctionnelle par une approche systématiquement globale incluant la recherche des compensations
 > Libérer la respiration
 > Lutter contre le raccourcissement musculaire par un travail d’étirement de l’ensemble des chaînes
 > Aider chacun à retrouver son équilibre morphologique
 > Rendre la mobilité de l’ensemble du système articulaire en réveillant les zones hypo mobiles du corps
 > Permettre au patient de retrouver le « mode d’emploi » de son système neuro-musculo-ostéo-articulaire le conduisant à l’autonomie
 > Privilégier le relationnel

Séance après séance, le lien tissé autour de la première rencontre permettra au travers du travail de posture d’aborder des zones particulièrement sensibles, des douleurs parfois oubliées à l’origine de compensations et de douleurs dans le présent. Le temps des séances ainsi que la durée du traitement favorisent l’établissement d’une véritable relation thérapeutique entre le patient et le mézièriste, qui par son écoute, sa présence et son attention à ce qui se déroule lors du traitement permet à la personne d’évoluer vers un nouvel état d’équilibre, de confort et de bien-être général.

En espaçant les séances et en travaillant avec le patient sur sa proprioception (capacité à identifier et modifier son positionnement corporel), il aura la possibilité d’intégrer un nouveau schéma corporel.

Le mézièriste apporte aussi un moment de détente qui peut se révéler très efficace contre le stress, et aider à lutter encore mieux contre certaines tensions musculaires. C’est ainsi que les patients se réapproprient peu à peu leurs corps et retrouvent une facilité de mouvement très satisfaisante. En les réhabituant aux gestes justes et à la bonne posture, la Méthode Mézières est également pour eux un outil de prévention permettant d’éviter le retour des mauvaises habitudes corporelles et de leurs douleurs associées.